Intronisation de Jean-Claude Mas à l’Antico Confrarie de Sant-Andiu de la Galinieiro

Intronisation de Jean-Claude Mas à l’Antico Confrarie de Sant-Andiu de la Galinieiro

Le titre confrérie découle du nom de la plus ancienne organisation de ce type connue en France : l’Antico Confrarie de Sant-Andiu de la Galinieiro constituée en 1140 à Béziers.

Sa marraine : Sylvie Miquel a retracé le parcours, la philosophie et l’engagement de Jean-Claude Mas en tant qu’homme et vigneron, avant de demander son intronisation au Grand Mestre :

« La saga vigneronne commence en 1892 avec Auguste Mas, arrière-grand-père de Jean-Claude Mas qui acheta ses premières vignes à St Pons de Mauchiens.

C’est en 1954 que Raymond Mas, grand-père de Jean-Claude, devient propriétaire du château, du moulin et de 27 ha de vignes dans le hameau de Conas à Pézenas, ville de Molière, berceau historique des domaines Paul Mas.

En 1987, son père Paul Mas lui lègue 35 ha de vignes.

C’est une rencontre avec l’un des principaux œnologues italiens Giorgio Grai, qui lui apprit l’art de l’assemblage et la création du vin avec un Style.

Au milieu des années 90, il prépare les premiers assemblages à la propriété familiale.

Aux domaines Paul Mas, l’innovation et la tradition se conjugue et s’émule à merveille pour nourrir une philosophie qu’il définit comme le Luxe Rural.

L’engagement de l’humble vigneron commence dans les vignobles pour tous les vins qu’il produit : « le vignoble est le lieu d’où vient l’inspiration, là où se forme l’image approximative de la personnalité et du caractère du vin, tout cela dépend des raisins récoltés, fruits de 12 mois de travail. »

S’appuyer sur les valeurs de l’ancien monde et les conjuguer au dynamisme du nouveau monde telle est la philosophie qui anime Jean-Claude Mas.

C’est pour son implication dans le monde viticole, dans le maintien de nos traditions et de notre patrimoine languedocien, dans la promotion d’artistes que je vous demande Grand Mestre d’accueillir Monsieur Jean-Claude Mas dans notre antique confrérie de Sant Andiu de la Galinière.

Il a reçu l’acte écrit de son appartenance à cette confrérie la plus ancienne au monde dans le domaine du vin. Ce serment stipule « Je m’engage à me conduire en francs et fidèles compagnons des vins du Biterrois. À aimer cette terre d’Oc, à travailler et aider au maintien de ses antiques traditions, d’hospitalité, de sagesse et bonne humeur. À faire connaître la beauté de ses sites, de ses vieilles églises, abbayes et antiques châteaux, témoins de son passé, durant lequel a soufflé l’esprit de ses artistes et de ses laborieuses populations. Je promets d’apprécier et de propager les produits des vignes, d’honorer enfin ses rudes vignerons, qui, par leur vaillance, font la prospérité et la renommée de la Patrie Occitane. »

Il a prêté serment et à signé le Grand Livre d’Or.

Né à Béziers et diplômé au lycée La Trinité, Jean-Claude Mas est très fier de faire revivre l’affiche qui était à l’entrée de la ville : « Béziers capitale du vin ».